De l’intérêt d’être (actif) sur les réseaux sociaux quand on est avocat

De l’intérêt d’être (actif) sur les réseaux sociaux quand on est avocat

Publié le : 09/03/2020 09 mars mars 2020
Les réseaux sociaux, impossible d’y échapper dans sa vie professionnelle. Oui, même quand on est avocat ! SURTOUT, quand on est avocat.  
 
Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram sont incontournables pour communiquer bien sûr, mais pas que. Il y a fort à parier qu’avant de vous contacter, un client potentiel vous cherche d’abord sur Google pour vérifier votre identité et votre expertise. Vos comptes de réseaux sociaux vous rendront d’autant plus légitime et accessible, qu’ils affichent vos références (spécialité, parcours, etc) et vous donnent un visage (vecteur de confiance).
 
Si vous n’en avez pas, dommage… Ce client potentiel préfèrera aller chez votre confrère connecté (dont il aura vu la photo, les coordonnées, les avis…).  
Investir les médias sociaux est donc indispensable pour booster votre business, pour fidéliser votre clientèle et aller chercher de nouveaux clients, et toucher des secteurs de niche.  
Mais quels réseaux choisir, et comment optimiser votre communication sur chacun d’eux ?  
De Facebook à Instagram, en passant par Twitter et LinkedIn, on vous dit tout des spécificités de chaque média et comment en tirer le meilleur parti.  
 
Suivez notre série sur les réseaux sociaux pour les cabinets d’avocats !
Premier épisode : Facebook, le réseau social le plus utilisé en France et dans le monde.
 

Rendez-vous le 10 mars 2020 !

Historique

<< < 1 > >>