Qu’est-ce que le Legal Design ?

Qu’est-ce que le Legal Design ?

Publié le : 27/10/2021 27 octobre oct. 10 2021

« Nul n'est censé ignorer la loi »... Cet adage que tout le monde connaît et qui laisse supposer qu’une personne ne saurait se défendre en évoquant son ignorance de la loi, s’avère en réalité très compliqué lorsque l’on sait le volume de règles qui régissent notre société, et leur articulation dans la vie de tous les jours.   

En effet, la matière juridique est souvent étiquetée de « floue » et « complexe »... Comment expliqueriez-vous en deux minutes à un collègue non-praticien du droit, le déroulement d’une vente de fonds de commerce, délais inclus ? 

C’est ici qu’intervient, au même titre que les podcasts, le Legal Design : nouvel outil de transformation digitale pour se faire comprendre des non-juristes.  

Mais que se cache-t-il réellement derrière cette nouvelle notion ? 

Une définition absente, mais un utilisateur placé au cœur de la réalisation 


Il n’existe pas réellement de définition propre à la notion de Legal Design, bien que l’utilisation de deux termes anglais laisse supposer l’association de la création et de la matière qu’est le droit. 

Cependant ce qui peut définir le Legal Design c’est la volonté d’avoir recours à cette méthodologie pour répondre au besoin de l’utilisateur de ce format, en lui permettant de se dispenser d’un texte juridique pour comprendre, via l’utilisation de visuels, une notion juridique, une information juridique, un mécanisme juridique, une procédure, etc. 

Il s’agit de prendre à contrepied le rôle habituel du professionnel du droit, consulté à l’initiative du client en conséquence d’une problématique à laquelle il est confronté.  
Avec le Legal Design, l’avocat ou le notaire renforcent leur rôle de conseil par une intervention spontanée et une transmission volontaire de leurs expertises envers leurs clientèles ou leurs prospects.  

La créativité au service de l’intelligibilité du droit 

Le Legal Design doit répondre à une question simple : suis-je compréhensible par mes clients ?  

Et comme on peut régulièrement avoir recours aux dessins et schémas pour faire comprendre à un enfant ou un non-initié un concept, ou encore à l’instar du très ancien « arbre généalogique » utilisé pour schématiser les liens de filiation, l’emploie de dessins, flèches, pictogrammes, etc. alliés à des couleurs et des mots mis en évidence : le visuel devient plus intelligible que le texte ou l’explication orale en eux-mêmes.  

Et si ce format vous inquiète quant à l’accessibilité d’informations juridiques que vous êtes seul à maîtriser, le Legal design ne constituera cependant jamais un véritable conseil juridique personnalisé au besoin de votre client, qui justifierait que ce dernier puisse se dispenser de votre intervention. Cependant, en plus d’un gain de temps, et au même titre que de nombreuses actions de communication, il démontre votre expertise et rassure votre interlocuteur.  
 
Son aspect ludique et moderne est aussi vecteur d’augmentation de votre capital sympathie.  

Et comment ça fonctionne ? 

Le Legal Design a pour point de départ l’identification de la problématique juridique que l’on souhaite expliquer.  

Une fois celle-ci établie, elle doit être structurable c’est-à-dire que l’explication que vous souhaitez donner doit pouvoir être organisée sur un format adapté (pas trop long, pas trop surchargé), pour cela vous devez alors utiliser à la fois un langage clair et compréhensible, synthétique et en lien avec les illustrations et les couleurs choisies pour, en plus d’être compris, donner goût à votre lecteur.  



Et parce que vous n’êtes pas forcément graphiste, ou, car vous ne disposez pas du temps nécessaire à la réalisation de ce concept vous pouvez vous faire accompagner d’un professionnel pour la mise en forme de vos Legal Design.  


Je découvre les Legal design du Mag’ Juridique 

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies pour collecter des statistiques de visite qui ne collectent aucune donnée personnelle.
Ces cookies ne sont pas soumis à votre consentement.
J'ai compris