Transformation numérique

Transformation numérique : 81% des avocats veulent en faire une priorité

Publié le : 02/06/2020 02 juin juin 06 2020

La période de confinement a mis en évidence les problèmes rencontrés par les avocats et le besoin de digitaliser la profession.
Dans une étude réalisée par Ifop pour la Legaltech Doctrine, 88% des avocats reconnaissent que le confinement a exacerbé les difficultés liées à l’exercice de leur métier. 

Un accès à la transformation numérique qui est donc un peu forcé par cette crise, mais qui pourtant fait ressortir les besoins de la profession. 
Dans les résultats du sondage, 74% réclament la transformation numérique du métier, et 7 avocats sur 10 interrogés affirment qu’ils vont intégrer les nouvelles technologies dans leurs habitudes professionnelles.  
Cette nécessité est poussée pour 54% d’entre eux par un besoin de simplification des procédures liées à leur activité ou pour la rapidité de réalisation des tâches. 

La principale difficulté rencontrée du fait de la crise sanitaire est celle liée à la communication, principalement avec leurs clients, leurs collaborateurs et confrères, mais également dans l’accès aux décisions de justice (56% des avocats jugent qu’il est insuffisant). 

D’où la nécessité d’opérer en une transformation numérique durable du système juridictionnel et des outils de travail de la profession, avec 86% des avocats interrogés qui cherchent à accéder à des outils numériques afin d’échanger avec les juridictions. 

Une volonté de « digitalisation » d’autant plus mise en évidence par 71% des avocats qui veulent améliorer leur visibilité en ligne : 69% afin de pouvoir rechercher des informations juridiques, 68% pour dialoguer avec des confrères ou clients à distance et, 67% pour suivre des dossiers. 

Enfin, l’étude met en avant trois principaux outils auxquels les professionnels du droit souhaitent avoir accès : 
  • Des outils de téléconsultation avec les clients : cités en premier par 25% des avocats et au total par 45% des interrogés. 
  • Des outils d’aide à la décision : cités en premier par 24% des avocats et au total par 49% des interrogés.
  • Des outils permettant d’améliorer la visibilité et la notoriété : cités en premier par 22% des avocats et au total par 44% des interrogés


Sondage réalisé par Ifop pour Doctrine, auprès d’un échantillon de 853 avocats du 20 avril au 4 mai 2010.
 

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies pour collecter des statistiques de visite qui ne collectent aucune donnée personnelle.
Ces cookies ne sont pas soumis à votre consentement.
J'ai compris
Information close
Votre activité continue, nous sommes là !

Nous vous informons que nos équipes restent mobilisées et à vos côtés pour répondre rapidement à vos demandes.

Nous avons mis tout en œuvre afin d’assurer la continuité de nos services.

Nous privilégions les contacts par mail, téléphone ou visioconférence.

N’hésitez pas à nous contacter au 04 67 17 93 34 ou directement depuis notre site Internet ⤵️

https://www.azko.fr/contact.htm
 

Ok